Réduction mammaire

Intervention Réduction mammaire en Tunisie

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui permet de réduire l’hypertrophie mammaire, c’est-a dire les seins trop volumineux. La réduction mammaire retire à la fois la peau, de la glande mammaire ou encore de la graisse en excès. L’intervention peut apporter un vrai bénéfice fonctionnel sur les douleurs du dos.

Intervention Réduction mammaire en Tunisie

Anesthésie : générale
Durée de l’intervention : 1h à 1h30
Récupération : 10 à 15 jours.

Bilan pré-opératoire : bilan sanguin, une mammographie ou échographie mammaire, radiographie des poumons pour les fumeurs et un électrocardiogramme pour les personnes à partir de 45 ans.

La réduction mammaire consiste à :

  • Réduire le volume des seins en retirant de la graisse, glande.

  • Remonter et concentrer les seins vers le haut en privilégiant un aspect naturel.

  • Remettre en tension la peau

  • Remodeler et regalber les seins, en réséquant l’excédent cutané.

  • La réduction mammaire permet également de corriger une éventuelle asymétrie mammaire.

Les cicatrices 

La réduction mammaire nécessite obligatoirement des cicatrices sur le sein. On distingue 2 types de cicatrices pour la réduction mammaire : la cicatrice verticale et la cicatrice en T inversé. Le choix entre ces 2 cicatrices est fonction de l’importance du relâchement de la peau. Le T sera nécessaire dans les cas d’hypertrophie mammaire importante.

  • la cicatrice péri-aréolaire (autour de l’aréole),

  • la cicatrice en T inversée

  • et la cicatrice verticale.

Cicatrice verticale

  • Une cicatrice circulaire autour de l’aréole

  • Une cicatrice verticale de l’aréole vers le pli inférieur des seins

Cicatrice en T inversé

  • Une cicatrice circulaire autour de l’aréole.

  • Une cicatrice verticale de l’aréole vers le pli inférieur des seins

  • Une cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire (cicatrice en T inversé).

Comme toutes les cicatrices, elles sont définitives. Leur aspect peut-être rouge et visible pendant plusieurs mois. Ces cicatrices évoluent favorablement le plus souvent. Elles doivent être protégées du soleil pendant 1 an environ.

Quelles sont les suites après une réduction mammaire

  • Les suites opératoires peuvent être douloureuses les premiers jours.

  • Un traitement antalgique sera prescrit pour quelques jours.

  • Les premiers pansements sont retirés au bout de 24h.

  • Le soutien gorge sans armature sera porté nuit et jour pendant environ 1 mois et demi

  • Aucun fil à retirer, tout est résorbable.

  • La première douche est autorisée le lendemain de l’ablation des drains.

Il existe pendant les premières semaines qui suivent la mastopexie pour ptose mammaire :

  • Un œdème (gonflement) des seins. D’importance variable. Il s’estompe dans les premières semaines, et peut parfois persister un mois ou plus.

  • Des ecchymoses (bleus) des seins. Elles persistent pendant quelques semaines, et au moins 15 à 21 jours.

  • Une sensation de tension des seins. Elle s’estompe en quelques semaines.

  • Parfois des douleurs, qui sont bien soulagées par les traitements antalgiques simples.

  • Une gêne à l’élévation des bras est très souvent observée.

  • La reprise des activités sportives doit être progressive, à partir de 2 mois

La surveillance des seins par mammographie dans le cadre du dépistage systématique du cancer du sein n’est pas perturbée par la prothèse mammaire.  Il faut toutefois en informer votre gynécologue et le radiologue. Il est conseillé de pratiquer une mammographie de référence quelques mois après l’intervention, puis tous les 2 ans.

Le contenu de ce site ne remplace pas un quelconque avis, diagnostic ou traitement médical.
Seul un professionnel de la santé est en capacité de répondre à toute question se rapportant à votre état de santé ou à émettre un avis médical, un diagnostic ou traitement médical. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin.