Augmentation des fesses

Augmentation du volume des fesses par implants ou réinjection de graisse (lipofilling) en Tunisie

Les fesses et les muscles fessiers sont parfois peu développés. Des fesses petites ou plates ne sont pas en équilibre avec le corps. Un affaissement fessier est un problème esthétique, le résultat est un « postérieur carré » à cause de l’affaissement de la partie basse et du manque de matière dans la partie supérieure des fesses.

Les implants de fesses permettent de réaliser une augmentation naturelle du relief de la fesse par une cicatrice dissimulée entre les fesses. L’injection de graisse est la technique qui consiste à extraire au patient une quantité de graisse suffisante par une liposuccion, afin de la lui réinjecter dans les fesses.

Augmentation du volume des fesses par implants ou réinjection de graisse (lipofilling) en Tunisie

Anesthésie : générale
Durée de l’intervention : 2h à 3h
Récupération : 10 à 15 jours.

Bilan pré-opératoire : bilan sanguin, radiographie des poumons pour les fumeurs et un électrocardiogramme pour les personnes à partir de 45 ans.

Deux possibilités d'augmenter le volume des fesses

Augmentation des fesses par implants 

 

L’implant s’insère dans le muscle grand fessier avec une cicatrice verticale dans le pli fessier, ce qui rend la cicatrice minimale et presque invisible. Ensuite l’implant est positionné entre les tissus du grand muscle fessier (intramusculaire). L’implant est placé seulement dans la moitié supérieure des fesses. Le volume moyen des prothèses de fesse est de 250 à 350 gr minimum et jusqu’à 500 gr maximum.

 

L’incision est pratiquée dans le pli inter fessier couvert par le slip et même un string

Augmentation des fesses par injection de graisse (lipofilling)

 

Le lipofilling des fesses est une intervention qui permet d’augmenter et de galber le volume des fesses par la réinjection de votre propre graisse. L’injection de graisse  permet de sculpter le corps tout en galbant les fesses.

La réinjection de graisse est intéressante quand l’augmentation souhaitée de volume des fesses n’est pas trop importante. La graisse est d’abord aspirée par liposuccion au niveau de l’abdomen, des hanches ou de la culotte de cheval. Le chirurgien utilise une canule spéciale très fine qui permet d’aspirer uniquement les particules minuscules idéales, qui ont la plus grande chance de la vie.

Cette graisse est aspirée avec une aspiration faible pour ne pas endommager la graisse, ce qui est un procédé très lent et très méticuleux. Il emploie des incisions minuscules, mais injecte soigneusement seulement des quantités très faibles (1 ml) de graisse dans les centaines de différents niveaux dans tout le secteur désiré des fesses. Il faut environ 300 seringues de 1 ml pour remplir une fesse (équivalent d’une prothèse de 300gr).

Ce travail est long et très minutieux, ce qui nécessite une équipe de 3 à 5 personnes et plusieurs heures de travail. Le résultat obtenu est très naturel.La graisse est réinjectée à la demande et en quantité suffisante (minimum 300 ml par côté) pour modeler la fesse dans toutes ses projections.

La fonte ou perte graisseuse de la greffe est normale dans un ratio de 30 % maximum.
Inconvénient :

 

Une fonte graisseuse prématurée, asymétrie nécessitant une retouche secondaire.

 

Quelles sont les suites après une augmentation des fesses ?

  • Les suites opératoires peuvent être douloureuses les premiers jours.

  • Un traitement antalgique sera prescrit pour quelques jours.

  • Les premiers pansements sont retirés au bout de 24h.

Hospitalisée pendant 3 à 4 jours durant lesquels il faut rester immobile sur le ventre ou sur le côté.

  • La cicatrice doit être bien nettoyée et séchée tous les jours afin d’éviter les infections.

  • Les douleurs sont plutôt fortes et soulagées par des antalgiques.

  • A la sortie de la clinique, il est encore difficile de marcher et de s’asseoir sans avoir mal.

Les douleurs persistent :

  • Tiraillements au niveau des fesses (cicatrice)

  • Hypersensibilité

  • Cette gêne peut durer 2 à 3 mois voire plus.

Il faudra attendre 3 mois au minimum avant de reprendre un sport qui sollicite les muscles des fesses.

Le contenu de ce site ne remplace pas un quelconque avis, diagnostic ou traitement médical.
Seul un professionnel de la santé est en capacité de répondre à toute question se rapportant à votre état de santé ou à émettre un avis médical, un diagnostic ou traitement médical. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin.