Liposuccion

Intervention liposuccion en Tunisie

 

 

La liposuccion (aussi appelée lipoaspiration ou liposculpture) est une opération de chirurgie esthétique permettant un remodelage de la silhouette par l’aspiration des amas graisseux résistants aux régimes amincissants.

 

Anesthésie : générale

Durée de l’intervention : 1h à 2h

Récupération : 10 à 15 jours.

Bilan pré-opératoire : bilan sanguin, radiographie des poumons pour les fumeurs

et un électrocardiogramme pour les personnes à partir de 45 ans.

Le principe essentiel à retenir est que la cellule graisseuse est en nombre fixe chez un individu après sa puberté,

ce qui signifie que si on aspire la cellule graisseuse, elle ne repousse plus; c’est définitif.

Cela signifie que la lipoaspiration permet de ne plus du tout grossir dans les zones où le chirurgien est passé.

Cependant, il faut bien faire attention à son régime ensuite pour ne pas prendre des kilos ailleurs.

La lipoaspiration permet donc de compléter un régime, elle va permettre d’affiner la silhouette.

Les zones de liposuccion

La liposuccion ne se limite pas au ventre, puisqu’en effet vous pouvez aussi amincir d’autres zones telles que le visage (joues, menton), les fesses, les cuisses, les genoux, etc. Il existe même la liposuccion des mollets. La liposuccion s’avère très efficace dans les cas de double menton et de la culotte de cheval chez les femmes .

La Liposuccion permet d’améliorer l’aspect de la silhouette, en diminuant l’épaisseur de la couche de graisse, au  niveau des bras, cuisses, hanches, culotte de cheval, genoux, chevilles, menton.

Il est à noter que cette intervention ne peut qu’améliorer l’aspect de la silhouette, sans pouvoir améliorer l’aspect de la peau, dans le sens où si la peau est déjà relâchée, elle le sera autant après la liposuccion. Dans certains cas il faudra associer à ce geste un lifting pour retirer l’excédent de peau.

Quelles sont les suites après une liposuccion ?

  • Les suites opératoires peuvent être douloureuses les premiers jours.

  • Un traitement antalgique sera prescrit pour quelques jours.

  • Les premiers pansements sont retirés au bout de 24h.

Il convient de noter que le temps nécessaire pour récupérer et se remettre d’une lipoaspiration est proportionnel à la quantité de graisse extraite. Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées.

Les douleurs sont variables, mais elles sont en règle générale peu importantes, grâce à l’utilisation des canules très fines. Une fatigue peut être ressentie les premiers jours, surtout en cas d’extraction graisseuse importante.

Une activité normale pourra être reprise 3 à 6 jours après l’intervention, là aussi en fonction de l’importance de la lipoaspiration et du type d’activité professionnelle. Les ecchymoses se résorbent dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention. Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 4 semaines.

Il conviendra de ne pas exposer au soleil ou aux U.V. les régions opérées avant au moins 3 semaines. Il n’y a pas de modification nette de l’aspect au cours des 2 à 3 premières semaines, dans la mesure où il existe au début un gonflement post-opératoire des tissus opérés (œdème).

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de cet œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter complètement sur les nouveaux galbes et se réadapter à la nouvelle silhouette.

Les imperfections de résultat de la liposuccion

Liés à un excédent graisseux trop important et impossible à retirer en une fois, une seconde liposuccion pourra-t-être envisagée. La peau peut avoir un aspect irrégulier spécialement chez les personnes de plus de cinquante ans ou sur les personnes ayant une qualité de peau moyenne.

Il est à noter que cette intervention ne peut qu’améliorer l’aspect de la silhouette, sans pouvoir améliorer l’aspect de la peau, dans le sens où si la peau est déjà relâchée, elle le sera autant après la liposuccion.

Questions & réponses d'expert sur la liposuccion : tout ce que vous devez savoir.

Je veux perdre du poids, est-ce que la liposuccion est la solution ?

LA liposuccion n’est pas une méthode de perte de poids, mais l’élimination de la graisse localisée, généralement entre 3 et 5 kilos. Et la procédure est complémentaire : dans la période pré et postopératoire, vous devez garder une alimentation équilibrée et un exercice de routine.

Est-ce que la lipoaspiration supprime la cellulite ?

Non, mais la liposuccion peut améliorer l’apparence, car elle élimine les graisses et liquides. Ensuite, il doit être traité avec le drainage lymphatique, l’exercice physique régulier et de l’éducation nutritionnelle.

Que puis-je faire avant la chirurgie pour améliorer le résultat d'une liposuccion ?

Une alimentation équilibrée, le renforcement musculaire de la zone à opérer, le drainage lymphatique préopératoire et l’utilisation de multivitaminés, (en particulier la vitamine C et D), qui aide à la guérison. L’objectif est de rester dans un indice de masse corporelle compris entre 22 et 27,5, ce qui équivaut à un poids normal ou légèrement au- dessus de l’idéal.

Quel sont les soins post-opératoires après une intervention de lipoaspiration ?

Dans la première semaine après la lipoaspiration, vous devez faire le drainage lymphatique dans la zone opérée, afin de prévenir la fibrose (cicatrisation irrégulière qui forme des ondulations) et d’améliorer la distribution de la lymphe (responsable de l’élimination des impuretés).

L’idéal est de commencer avec trois séances par semaine et après 15 à 20 jours, réduire à deux. La période de traitement est de trois à six mois. Dans un premier temps, la peau est très sensible à cause des œdèmes, puis la douleur a tendance à être plus élevé. Et vous devez utiliser Bandes et bas de contention, qui habituellement assez chaud. Mais en hiver, il est moins dérangeant.

Quels sont les risques d'une liposuccion ?

Risque anesthésique :

Votre anesthésiste est avant tout réanimateur, il vous expliquera les risques de l’anesthésie au cours de la consultation pré opératoire que vous aurez avec lui.

Risques de la chirurgie :

  • Les complications thrombo emboliques (phlébite, embolie pulmonaire) sont les plus graves. Néanmoins, un certain nombre de mesure permettent de diminuer de façon significative ce risque : arrêt de la pilule un mois avant l’intervention, port de bas de contention pendant 15 jours post opératoires, traitement anticoagulant systématique pendant 10 jours après l’intervention et surtout le lever précoce et la marche dès le soir ou le lendemain de l’intervention.

  • Les saignements sont rarement importants, mais ils peuvent, dans de très rares cas, conduisent à une transfusion et exceptionnellement à une ré-intervention.

  • L’infection est rare. Sa survenue est, dans les conditions d’aseptie du bloc opératoire d’un établissement agrées, réduite au minimum.

  • L’épanchement de lymphe, peut conduire à des ponctions répétées.

  • Modifications de la sensibilité : à type d’engourdissement, d’hypersensibilité, ou de sensations « bizarres » dans la région opérée, ces modifications sont fréquentes et disparaissent habituellement, avec le temps.

Liposuccion-Tunisie.jpg

Le contenu de ce site ne remplace pas un quelconque avis, diagnostic ou traitement médical.
Seul un professionnel de la santé est en capacité de répondre à toute question se rapportant à votre état de santé ou à émettre un avis médical, un diagnostic ou traitement médical. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin.